Etat des lieux

Une semaine internationale pour le climat se prépare et aura lieu du 20 au 27 septembre, avec plusieurs moments forts. À ce jour deux mobilisations sont prévues à Paris et peut-être bien plus dans le reste du monde. Ces rassemblements résonnent comme un dernier avertissement face à l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés depuis plusieurs années maintenant. L’enjeu est de taille : trouver ensemble des solutions.

En effet, notre planète Terre va mal. Non seulement nos ressources commencent à s’épuiser mais elles sont également surexploitées. Nous manquons d’infrastructures dédiées au recyclage ce qui engendre alors des usines pleines et saturées.Le constat est sans appel, les objets plastiques, véritable fléau environnemental ne sont pas correctement collectés et ne font qu’augmenter le risque de pollution. Chaque année, les Européens consomment environ 58 millions de tonnes de plastique, dont 39 % sont incinérées et 31 %, soit 25,8 millions de tonnes, sont mises en déchetterie. Actuellement, seulement 30 % du plastique est recyclé [1].

Au même niveau, une étude[2] réalisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), montre que la pollution et les particules de l’air extérieur, provoquées par les infrastructures routières sont classées comme cancérigènes pour l’homme. Tous les polluants atmosphériques représentent un enjeu sanitaire majeur pour l’avenir de l’être humain et en particulier sa santé. D’ailleurs, on estime qu’une exposition à ces polluants réduit visiblement l’espérance de vie de 8,2 mois. En moyenne, elle serait à l’origine 6 % des décès prématurés en France. C’est donc l’un des secteurs prioritaires d’action pour l’entreprise.

[1] http://www.frplast.org

[2] Source : Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie https://www.ademe.fr/expertises/mobilite-transports/elements-contexte/impacts-transports-lenvironnement

Tous mobilisés pour le climat !

A son niveau, AXEM Technology, en tant que concepteur, fabricant et distributeur de produits RFID, aborde ce problème en œuvrant en accord avec les principes de la démarche RSE. L’entreprise intègre depuis maintenant 4 ans, une stratégie responsable avec l’ensemble de ses collaborateurs et cherche à avoir un impact positif sur notre société en respectant son environnement.

Réduire, recycler, réutiliser, reconditionner et réparer ! Voici notre devise que l’on applique en interne comme en externe.

En mettant l’accent sur un de ses objectifs premiers, la réduction des émissions polluantes, comme le gaz à effet de serre et les polluants atmosphériques (dioxyde de carbone : CO2, les oxydes d’azote : NOx, les oxydes de soufre : SOx), AXEM Technology milite en faveur du climat, de l’environnement et de la santé humaine.

Son engagement se traduit par diverses actions déjà mises en place, par exemple :

  • La mise à disposition de véhicules hybrides, notamment pour les salariés très éloignés du lieu de travail et non desservis par les transports en commun,
  • La valorisation auprès de ses clients du transport maritime et ferroviaire, qui génère moins d’émissions polluantes que le transport aérien ou routier,
  • L’encouragement de gestes écocitoyens dans les locaux tels que l’usage de la climatisation encadrée (19°C pour l’hiver et 26°C pour l’été),
  • La mise en place d’une douche encourageant ainsi les trajets vers le bureau en vélo et la pratique du sport à l’heure du déjeuner,
  • La distribution de fruits frais BIO toutes les semaines,
  • L’installation d’un réfectoire, etc…

D’autres améliorations sont à venir et verront le jour incessamment sous peu. Chaque nouvelle arrivée chez AXEM Technology est une bonne occasion de sensibiliser et d’informer sur nos problématiques liées au développement durable. Pour renforcer cette idée, un livret d’accueil est distribué et un règlement intérieur est en cours de création.

Le chemin vers une économie plus « circulaire »[3] (reste encore extrêmement difficile. Il existe différents facteurs tels que les coûts et la logistique qui rendent le recyclage plus compliqué et contraignant.  Pour AXEM Technology, contribuer au bien-être de ses salariés et à la protection de l’environnement est devenu une priorité. C’est pourquoi, l’entreprise a choisi de travailler avec plus de 30% de fournisseurs qui affichent une caractéristique « verte » ou RSE.

Cet ensemble de considérations montre que toutes les parties prenantes sont conscientes des enjeux environnementaux et sont de véritables acteurs de la transition écologique.

[3] Définition du terme Économie circulaire : production de biens et de services, en limitant la consommation et le gaspillage de matières premières, d’eau et de sources d’énergie.

Share This