L’introduction progressive de la technologie RFID a permis l’identification et la traçabilité optimisées du linge plat et des vêtements de travail tout au long du processus de blanchisserie. Cela est rendu possible, d’une part grâce à un tag RFID fixé sur un linge et intégrant des informations, d’autre part grâce à un lecteur RFID qui lit et transmet ces données. Cette technique permet un suivi à la fois rapide et sans erreur de la gestion du linge.

Mis-en-application-blanchisserie

La blanchisserie, un environnement rude pour le tag RFID

Les tags utilisés en blanchisserie sont spécifiquement conçus pour faire face à des conditions particulièrement rudes telles que les multiples lavages, les produits chimiques, l’essorage haute pression et le repassage du linge. Les fonctionnalités du tag doivent pouvoir rester intactes même après plus de 50 lavages et une forte pression lors de l’essorage.

Comment choisir son tag RFID blanchisserie ?

Choisir son tag n’est pas simple car il existe plusieurs types de tags vêtements et/ou linge  avec des caractéristiques différentes pour répondre au mieux à vos problématiques.

Picto-RFID Le choix de la fréquence d’un tag RFID :

  • Les tags Basse Fréquence (BF)
  • Les tags Haute Fréquence (HF)
  • Les tags Ultra-Haute Fréquence (UHF)

Ces fréquences répondent aux contraintes de distance et rapidité de lecture. Ainsi, l’UHF permet une acquisition plus rapide et à grande distance des données.

Picto-puce  Le choix de lecture et/ou écriture du tag RFID :

Selon vos besoins, la puce du tag peut être équipée d’une simple fonctionnalité de lecture ou bien une fonctionnalité lecture/écriture. La fonction de lecture permet de lire les informations contenues dans le tag textile, quant à la seconde, elle permet de lire et d’insérer de nouvelles informations.

Picto-logo-axem  Nous vous proposons 3 types de tags textile à forte valeur ajoutée :

Thermo_Lin_Tag_UHFThermo Lin tag UHF

Ce tag résistant à plus de 200 lavages, peut être cousu ou attaché par thermocollage.  Il est capable de faire face à une pression d’essorage de 60 bar et des température de -40° +85°.

 

Gamma_Lin-TagGamma Lin Tag UHF

Ce tag peut résister aux puissants rayons gamma. Ces rayons permettent notamment la stérilisation du matériel médical en détruisant toutes les bactéries.

 

Tag-blanchisserie-HF-articleTag Blanchisserie HF

Ce tag dispose d’un packaging thermoplastique lui permettant de résister à de fortes contraintes comme les chocs, les produits chimiques, les pressions très fortes ou encore les températures comprises entre -25° et 110°.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour vous guider. Ensemble, nous trouverons le tag RFID qui répondra au mieux à vos attentes.

Où se fixe le tag RFID ?

Les tags blanchisserie peuvent être attachés au textile de différentes manières. Soit cousus dans un ourlet ou simplement sur les linges, soit être marqués définitivement sur le textile par thermocollage.

 

Mais, à quoi servent ces tags dans le processus de blanchisserie ?

La technologie RFID permet l’identification et la traçabilité du linge en blanchisserie. Par exemple, après leur arrivée en zone de réception de la blanchisserie, les chariots de linge sale peuvent passer par un portique doté d’une antenne RFID et connectée à un ordinateur qui permet l’indentification de chaque pièce de linge (type de linge, couleurs, nature du textile…). Le linge peut être ainsi trié de manière très efficace grâce à un PDA, une tablette ou tout autre lecteur RFID fixe ou mobile! Une fois lavé, essoré et/ou repassé, le linge peut de nouveau être identifié ce qui permet aux opérateurs de savoir en temps réel le linge disponible en usine. Lors du cerclage des lots, les linges peuvent à nouveau être identifiés via une antenne RFID intégrée à la cercleuse. Cette technique permet d’identifier les linges afin de rassembler les pièces de linge spécifique. Le linge est alors prêt à repartir pour approvisionner les clients en linge propre !

 

Les tags RFID révolutionnent le travail des opérateurs dans le domaine de la blanchisserie. Ils permettent à la fois un gain de temps très important, une diminution des erreurs et des pertes, une économie d’énergie des salariés et un gain de productivité pour la blanchisserie.

Share This